Appréciez-vous votre animal domestique ?
Notamment sa capacité à vous donner le sourire ? .
On convient donc que sa santé est d’ordre prioritaire.
Mais les dépenses peuvent facilement vous surprendre et coûter une fortune !
Heureusement les mutuelle chat societe generale existent et peuvent rembourser jusqu’à 100% de vos factures vétérinaires
Voici tout ce qu’il faut savoir sur les différents types de mutuelles animaux pour assurer votre ami tout poilu.

L’assurance pour les chats et les chiens
Le taux d’animaux domestiqués a nettement augmenté ces dernières années, notamment chez les chiens et les chats
La moitié des foyers européens entretienne au moins un animal de compagnon et la France est en tête du classement avec 7,5 millions de chiens et 11 millions de chats.
Les mutuelles offrent donc tout un panel des formules d’assurance pour répondre à la demande pressante de la clientèle.
Ces animaux adorent les grands espaces et les jeux brutaux.
Il n’est pas rare qu’ils se fracturent un membre par maladresse, ou s’électrocutent.
Ou encore qu’ils tremblent de fièvre pendant l’hiver à cause de leur vulnérabilité en présence du froid.
mutuelle chat societe generale de compagnie (NAC)
Si les mutuelles pour chiens et chats sont les plus sollicitées, il n’en est pas moins pour celles des NAC.
On compte déjà environs 4 millions de NAC dans les foyers français.
Toutefois, leur prise en charge est exceptionnelle et coûte relativement plus chère que celle des autres animaux.
Personne ne peut nier la difficulté entre assurer un simple lapin ou furet et une araignée ou un serpent.
Veuillez donc bien vous renseignez avant de souscrire à une mutuelle chat societe generale
Mutuelles animaux : les différents types

Les compagnies de vmutuelle chat societe generale ont su s’adapter aux différents besoins des clients en proposant 3 formules d’assurances.

Cette formule d’assurance a rapport à la santé de l’animal et elle couvre tous les frais d’hôpitaux, de même que les honoraires du vétérinaire.
Généralement elle comprend certaines contraintes à lire au préalable.

Si un animal blesse un passant ou abîme les biens u voisin, c’est son maître qui rembourse la victime
En cas de souscription chez une mutuelle, c’est la compagnie qui paye les frais.
Tout autre type d’animaux, notamment les chiens dressés, les chevaux ou poneys de course doivent être signalés au préalable pour prendre connaissance des limites de responsabilité de la compagnie d’assurance.
L’assurance décès
Les prestations du vétérinaire et les paiements jusqu’à la crémation de l’animal décédé sont souvent très exorbitants.
Le mieux est donc de souscrire à une assurance décès. Habituellement, cette formule varie de 2 à 20 euros le mois.
Attention à vérifier les conditions de votre assureur.
Pour ne pas dépasser le budget alloué aux besoins des animaux, il est recommandé de vérifier certains aspects du contrat de votre agence d’assurance et généralement, il s’agit de conditions de résiliation, de cas d’exclusion ainsi que de délais de carence.

Catégories :

Plan du site Plan du site 2 Plan du site 3 Plan du site 4