Vous adorez la compagnie de votre chien ?
Notamment sa capacité à vous donner le sourire ? .
Alors on ne vous apprend rien de nouveau : sa santé n’a pas de prix.
Cependant, la facture peut facilement grimper et vous coûter la peau des fesses !
Soyez sans crainte. Une maison d’assurance pour animal peut garantir une prise en charge totale de vos dépenses vétérinaires.
Découvrez tous les différents types de mutuelle animaux hsbc pour le bonheur de votre plus fidèle compagnon

La mutuelle animaux
Les chiens et les chats sont les animaux les plus domestiqués ces dernières années
Presque chaque famille européenne domestique un animal dont Les chats (7,5 millions) et chiens (11 millions) restent les coups de cœur des français.
Face à cette démographie grandissante, les compagnies d’assurance animale sont donc très sollicitées pour assister ces animaux.
On connaît tous, l’énergie dont regorgent les chiens et les chats
Ils peuvent facilement se casser un membre lors d’une chute ou se faire prendre par le courant.
Ou encore tombent malade en raison du froid hivernal.
L’assurance des nouveaux animaux de compagnie
Les mutuelles pour NAC deviennent aussi peu à peu populaires
Aujourd’hui 4 millions de NAC sont déjà domestiqués en France.
Mais leur assurance demande beaucoup plus de travail et d’argent et il en va de même pour les prix et les conditions de contrat.
Personne ne peut nier la difficulté entre assurer un simple lapin ou furet et une araignée ou un serpent.
Veuillez donc bien vous renseignez avant de souscrire à une mutuelle animaux hsbc
Différents types d’assurance animale
L’assurance animale comprend 3 différentes formules pour répondre aux attentes de la clientèle.

Cette première forme d’assurance relève de la santé de l’animal : dépenses d’hospitalisation et du vétérinaire.
Toutefois, elle peut être fournie sur certaines conditions.

L’assurance responsabilité civile Comment bénéficier d’une mutuelle animaux hsbc ?

En cas d’agression ou de destruction de bien, la loi accuse uniquement le propriétaire coupable des dégâts.
En cas de souscription chez une mutuelle, c’est la compagnie qui paye les frais.
Au cas où il s’agirait d’un animal associé à un travail (chiens de chasse, de garde ou cheval, etc.), il est indispensable de le mentionner et de discuter la hauteur de responsabilité avec votre assureur.
L’assurance décès
Les prestations du vétérinaire et les paiements jusqu’à la crémation de l’animal décédé sont souvent très exorbitants.
Le mieux est donc de souscrire à une assurance décès. Habituellement, cette formule varie de 2 à 20 euros le mois.
Attention à vérifier les conditions de votre assureur.
Vous pouvez être pris au piège et dépenser plus que prévenu et veuillez lire attentivement les conditions de résiliation du contrat, les conditions d’exclusion et la période de carence déclarée.

Catégories :

Plan du site Plan du site 2 Plan du site 3 Plan du site 4