Appréciez-vous votre animal domestique ?
Surtout sa facilité à vous ramener la bonne humeur ? .
Alors on ne vous apprend rien de nouveau : sa santé n’a pas de prix.
Cependant, la facture peut facilement grimper et vous coûter la peau des fesses !
Saviez-vous qu’une structure d’assurance animale peut couvrir jusqu’à la totalité de vos dépenses vétérinaires ?
Voici tout ce qu’il faut savoir sur les différents types de mutuelles animaux pour assurer votre ami tout poilu.

Mutuelles pour chiens et chats
La domestication des chiens et des chats devient beaucoup plus fréquente de nos jours.
En Europe, un ménage sur deux possède un animal de compagnon et rien qu’en France, les chiffres laissent à croire qu’il ne s’agit plus de nécessité, mais une question de culture : 7,5 millions de chiens et 11 millions de chats !
Les mutuelles offrent donc tout un panel des formules d’assurance pour répondre à la demande pressante de la clientèle.
En effet, les chiens et chats, sauf en cas de maladie, sont des animaux très actifs
Il n’est pas rare qu’ils se fracturent un membre par maladresse, ou s’électrocutent.
Ou encore choper une maladie, surtout en hiver où ils sont plus exposés aux contagions en raison du froid.
L’assurance des nouveaux animaux de compagnie
Si les mutuelles pour chiens et chats sont les plus sollicitées, il n’en est pas moins pour celles des NAC.
Déjà 4 millions de NAC en France
Mais leur assurance demande beaucoup plus de travail et d’argent et il en va de même pour les prix et les conditions de contrat.
Il est clair que l’assurance d’un lapin ou d’un furet serait moins compliquée que celle d’un serpent, d’une araignée ou d’un iguane.
Autant bien vous renseignez pour éviter d’éventuelles surprises désagréables.

Quels sont les différents types d’assurance animale

Les compagnies de vdevis mutuelle animaux sogessur ont su s’adapter aux différents besoins des clients en proposant 3 formules d’assurances.

Cette formule d’assurance a rapport à la santé de l’animal et elle couvre tous les frais d’hôpitaux, de même que les honoraires du vétérinaire.
Généralement elle comprend certaines contraintes à lire au préalable.

Seul le détenteur de l’animal est tenu responsable des dégâts occasionnés par l’animal domestique.
En cas de souscription chez une mutuelle, c’est la compagnie qui paye les frais.
En cas de possession d’animaux qui vous assistent dans des travaux, tels les chiens de chasse, de garde ou les chevaux de courses, Le maître doit avertir et débattre de la portée des responsabilités avec la mutuelle.
L’assurance décès
Les prestations du vétérinaire et les paiements jusqu’à la crémation de l’animal décédé sont souvent très exorbitants.
Il est donc prudent de faire recours à l’assurance animale décès. C’est une formule qui vous coûtera entre 2 et 20 euros mensuellement.
Retenez que toutes ces offres sont respectées par la compagnie que sur certaines conditions.
Vous pouvez être pris au piège et dépenser plus que prévenu et veuillez lire attentivement les conditions de résiliation du contrat, les conditions d’exclusion et la période de carence déclarée.

Catégories :

Plan du site Plan du site 2 Plan du site 3 Plan du site 4